Un toit solide refait à neuf

De nombreux propriétaires d’immeubles et cadres d’installations ont subi des dépenses imprévues en raison de refaire une toiture. Beaucoup de ces réparations liées à l’infiltration d’eau peuvent être évitées en développant et en suivant un programme d’entretien planifié pour la durée de vie d’un système de toiture. Cependant, même en adhérant rigoureusement à un programme d’entretien rigoureux, la décision de réparer, de récupérer ou de remplacer un système de couverture existant devra être prise à un moment ou à la fin de la durée de vie prévue du toit. De nombreuses questions, telles que l’emplacement, le type de système actuellement en place, le coût, le calendrier de construction, les besoins des occupants et l’utilisation à long et à court terme du bâtiment doivent être traitées dans le cadre de cette décision. Bien qu’il soit possible d’identifier de nombreux problèmes physiques qui affectent la performance du toit en termes généraux, la décision appropriée doit être prise en compte bâtiment par bâtiment.

La première étape à franchir, avant de commencer le processus de refaire une toiture, consiste à estimer la durée de vie restante du toit. Cette estimation est dérivée de facteurs qui comprennent l’infiltration d’eau, l’humidité emprisonnée dans l’isolation sous-jacente, le mouvement global des agrégats sur le toit, le glissement de la membrane bitumineuse ou la fragilisation des membranes monocouche. Un professionnel de la conception peut étudier le système existant et répondre à ces questions pour le propriétaire, ainsi que commenter tout code ou problème technique. Le professionnel de la conception peut également éliminer les hypothèses fausses ou trompeuses, telles que l’attribution erronée de l’infiltration d’eau au système de toiture lorsque l’eau entre réellement dans le bâtiment par les murs extérieurs adjacents.

La réparation d’une membrane de toit existante ou le remplacement de sections ou de parties d’un système de toiture commerciale devient difficile à justifier si la détérioration entraînant la nécessité d’une réparation est due à une exposition à long terme aux éléments ou à l’âge avancé du toit en question. Si la détérioration est importante, l’application d’un revêtement de maintenance résoudra rarement le problème. Le remplacement des bases détériorées peut éliminer une source spécifique d’intrusion d’eau, mais le remplacement extensif de composants isolés sera rarement rentable. En outre, l’interface des nouveaux éléments de réparation avec l’ancienne membrane de toit détériorée est difficile à réaliser avec un niveau de qualité constant.

Si la source d’infiltration de l’eau est identifiée incorrectement, le toit peut être réparé sans raison plusieurs fois pour tenter de trouver l’emplacement de la fuite. Au fur et à mesure que les fuites du toit se poursuivront, plus de finitions intérieures seront endommagées et le coût des réparations de la toiture commerciale augmentera. Si le toit fuit parce que le système existant a vieilli, ce ne sera qu’une question de temps avant que l’ensemble du système doive être remplacé. Dans ces cas, le coût des solutions temporaires peut ne pas être justifiable; l’argent serait mieux dépensé pour récupérer ou remplacer le toit.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *